La bio résonance

Selon Alain Picard du Centre Prévention et santé Suisse.

La biorésonance est un concept utilisé en médecine non conventionnelle, notamment en médecine quantique. Elle permet de faire des bilans de terrain, repérer éventuellement des « anomalies électromagnétiques » au sein des organes et de les rectifier en envoyant des signaux de très faible intensité. Des signaux électromagnétiques précis et de très faible intensité permettent de faire passer la cohésion d’un système biologique d’un état instable à l’origine de certaines pathologies vers un état d’équilibre stable physiologique. Ces signaux peuvent être de deux natures différentes, soit il s’agit de signaux provenant de l’individu lui-même et remodelés par un système électronique, il s’agit de la biorésonance endogène; soit il s’agit de signaux issus de générateurs de fréquences, on parle alors de biorésonance exogène. On peut définir ces signaux porteurs d’informations comme étant une modulation généralement en basse fréquence d’une onde porteuse spécifique. Plusieurs systèmes existent : Les systèmes d’analyse et traitement par scanner non linéaire NLS issus de la technologie Oberon-Metatron et fabriqué en Russie. Diverses marques sont vendues en France et en Russie sous le nom d’Etioscan”, “Physiospect-Physioscan “, “Introspect-Biospect”, “Aumscan” ainsi que les Quant au sytème”Life”, “Scio” sont des systèmes de biorésonance exogène et pas NLS. L’appareil original s’appelle le Metatron. Il a été créé par le Pr Nesterov de l’institut de psychophysique de Omsk. Ce dernier appareil est le seul appareil possédant l’accréditation médicale de classe 2 A, reconnu par l’EU comme appareil médical auxiliaire ; Le système MoRa utilisé en morathérapie, le système “scénar”, le “milta” sont des systèmes de biorésonance endogène. Mis au point par Franz Morell, médecin homéopathe, et Erik Rasche, ingénieur électronicien, la Mora permettrait d’annuler le parasitage électromagnétique résidant au sein de l’organisme d’un individu et donc de le mettre dans un état optimal pour faire face aux problèmes de santé rencontrés. Le système du Metatron est une évolution du système Mora. Le système CoRe Inergétix est issu des recherches de Kiran Schmitt et des résultats d’un département de l’université de Princeton, le projet P.E.A.R de l’interaction de la “Conscience” sur les systèmes électroniques. Le système “RAYONEX” a été développé au début des années 80 par l’ingénieur Paul Schmidt en Allemagne. Il se base sur une banque de données de plusieurs centaines de millier de fréquences identifiées du corps humain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *