Accueil

INTRODUCTION SUR LA MÉDECINE QUANTIQUE 

C’est une nouvelle science prometteuse. Elle étudie le vivant sous l’angle de la biophysique et non plus simplement sous l’angle de la biochimie, et ouvre de grandes perspectives d’avenir aussi bien au niveau diagnostic que thérapeutique car elle s’intéresse aux processus biophysiques à l’origine même du fonctionnement biochimique de la cellule.

On peut définir la thérapie Quantique comme étant une nouvelle application médicale basée sur la synthèse de tous les acquis de la physique quantique, en associant les dernières connaissances sur la nature profonde du vivant avec l’expérience millénaire de la médecine Orientale ou si vous préférez, la réalité énergétique de l’être vivant. La médecine quantique est donc basée sur l’utilisation des quanta d’énergie, c’est-à-dire des petites doses de radiations électromagnétiques, destinée au bilan, à la prévention et à la régénération de l’équilibre des individus.

La Bio-résonance se fonde sur l’analyse des énergies émises par les cellules du corps et le “rééquilibrage" des ondes perturbées par l’influence du mode de vie, de l’alimentation moderne et de l’environnement, provoquant malaises indéfinis, fatigue inexpliquée, dérangements physiques graves : allergies, maladies chroniques et récurrentes.

LES MALADIES SOIGNEES PAR LA BIORESONANCE

Les allergies respiratoires

➢ allergies saisonnières (rhume des foins, pollinoses, …)
➢ allergies aux acariens, aux poils d’animaux
➢ Asthme
➢ Bronchite chronique
➢ Sinusite

Les allergies et intolérances digestives

➢ Alimentaires : gluten, lactose, oléagineux, céleri, crustacés, …
➢ Morbus Crohn
➢ Coeliaquie
➢ Gastrite, colite
➢ Côlon irritable
➢ Ballonnements, diarrhée, constipation
➢ Candidoses

Les allergies cutanées

➢ Neurodermite
➢ Eczéma
➢ Psoriasis
➢ Acné
➢ Mycoses

Les troubles du système nerveux

➢ Migraine
➢ Névralgie
➢ Vertiges
➢ Sclérose en plaques
➢ Troubles de l’humeur et/ou du comportement
➢ TADA/H

Les troubles du système locomoteur

➢ Arthrose
➢ Polyarthrite
➢ Douleurs dorsales
➢ Tendinites
➢ Fibromyalgie

Les troubles hormonaux

➢ Règles douloureuses
➢ Troubles prémenstruels
➢ Ménopause

Les accidents

➢ Traumatisme crânien, choc.
➢ Blocage de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM),suite de traitement de dentisterie et/ou d’orthodontie.
➢ Rééquilibrage des tissus cicatriciels suite à des accidents ou des opérations.

Les détoxications

➢ Des organes impliqués dans l’élimination des déchets (foie, reins, …).
➢ Des métaux lourds (anciens amalgames dentaires, pollution, …)
➢ Des médicaments

BREF HISTORIQUE

C’est le chercheur-trouveur, Nicolas Tesla [1856–1943], véritable génie en électronique, qui réalisa les fondements du générateur quantique non linéaire utilisé par la technologie du Physioscan. Ses travaux furent poursuivis par le chercheur G. Lakhovsky, qui étudia l’influence des fréquences radio sur les animaux et plantes et mis au point le “radio-cellulo-oscillateur". Plus tard, l’américain R. Rife mesura l’influence des fréquences électromagnétiques sur le “champ biologique" humain. Vers 1950, l’allemand R. Voll, développa des méthodes pour mesurer l’énergie des points d’acupuncture. Il mesura en particulier le potentiel électrique de « points biologiquement actifs » qui reflètent le degré fonctionnel d’un organe. En 1970, le Dr F. Morell développe avec l’ingénieur E. Rasche l’appareil « MORA » qui utilise des signaux électriques inversés pour restaurer les fonctions cellulaires. En 1988, Vladimir Nestorov conçoit l’idée d’un scanner non linéaire permettant d’effectuer un bilan sur le corps humain en exploitant la théorie de la logique quantique entropique. Cette théorie postule que l’intensité de l’échange d’information entre deux systèmes augmente dès lors qu’il existe une destruction de l’ordre dans l’un de ces systèmes. Toujours en 1988, le chercheur français J. Benveniste et le professeur britannique S. Smith démontrèrent que l’eau possède une mémoire à l’intérieur de sa propre structure. Entre 1990 et 2000, des prototypes sont développés et validés en clinique. Un brevet est déposé en 2003 aux USA et des appareils sont développés pour les médecins et les thérapeutes.

PRINCIPES DE LA BIORESONANCE

La biorésonance consiste à enregistrer et à modifier, avec un appareil particulier, les ondes électromagnétiques émises par le corps. Celles-ci présentent un spectre typique pour chaque personne, formé de parties harmonieuses (saines) et discordantes (malades). Les signaux émis par le corps sont captés par des électrodes, transmis dans un appareil où ils seront modifiés et renvoyés dans le corps au moyen d’autres électrodes. Cette opération permet d’éliminer les ondes malsaines et d’activer le potentiel d’auto-guérison du corps.
Cette thérapie énergétique enrichie des  nouvelles technologies de la médecine quantique met à jour les véritables causes des maladies – souvent dissimulées. C’est une thérapie douce, sans médicament.

REEQUILIBRAGE ENERGETIQUE

Il est important de souligner que les systèmes utilisés ne nécessitent pas l’application de grandes quantités d’énergie, mais seulement l’émission par rayonnement de très faibles énergies et de faibles champs magnétiques. Celles-ci ne sont pas perçues par le patient sur le plan sensoriel. Ce n’est donc pas un courant d’excitation ou d’inhibition que l’on applique à l’organisme, mais un “signal faible", porteur d’un certain type d’information. Par conséquent, les systèmes utilisés agissent exclusivement au niveau informationnel des molécules et de la cellule, puis par réactions en chaîne qui interagissent sur les tissus vivants et l’organisme tout entier.